Nouvelle Donne dans la 3e circonscription de la Gironde

Alain Perrier et sa suppléante Sylvie Keller portent le programme de Nouvelle Donne dans la 3e circonscription de la Gironde.

Alain Perrier :

Nouvelle Donne n’a pas pu exprimer ses propositions pendant la campagne des présidentielles ; je souhaite donc défendre nos idées et nos valeurs, dans la continuité de mon engagement lors des élections régionales et départementales, et dans le prolongement de mon militantisme associatif pour la défense de l’environnement.

Dès la création de Nouvelle Donne, j’ai été convaincu par le réalisme et l’acuité de l’analyse de la situation du pays ; plus encore, les propositions pour sortir de la crise sociale et environnementale qui mine notre société m’ont semblé innovantes, cohérentes et potentiellement efficaces.

Voici quelques points de ce programme que Nouvelle Donne s’engage à défendre :

  • Le partage du temps de travail : combattre le chômage et la précarité

Le partage du temps de travail existe déjà :

trop pour certains et rien pour ceux qui en sont exclus  !

Depuis plus de 40 ans, la courbe de la croissance chute régulièrement quand celle du chômage ne cesse de grimper presque aussi régulièrement. Depuis au moins 3 mandats présidentiels, on nous promet de ramener la croissance de force et ainsi le plein emploi suivra… Au delà des crises financières que l’on peut considérer liées à une recherche effrénée de croissance et de profit, l’échec de cette stratégie est patent, et les courbes persistent.

Quand Nouvelle Donne propose de réduire le temps de travail à 4 jours par semaine dans les entreprises qui peuvent réaménager l’organisation du travail, ceux-là même qui ont démontré leur erreur nous expliquent qu’il faut augmenter le temps de travail !

Des entreprises ont mis en place ce mécanisme de la semaine de 4 jours (loi Robien sur l’aménagement du temps de travail au milieu des années 1990) ; elles ont pu embaucher grâce à une diminution des charges de l’Unedic, et augmenter leur productivité globale.

On peut ainsi créer 1.600.000 emplois décents sans surcoût pour les entreprises !

  • La transition écologique et énergétique : 1.000 milliards pour sauver le climat

Le dérèglement climatique fait peser sur notre monde un danger majeur, nous n’avons plus le choix, nous devons agir.

Nouvelle Donne propose de négocier un Plan Marshall financé par les 1.000 milliards que la Banque Centrale Européenne pense donner aux banques. Avec 40 milliards chaque année pendant 20 ans, il permettra de financer des travaux d’économie d’énergie et le développement des énergies renouvelables.

La France pourrait ainsi créer 600.000 emplois et alléger la facture énergétique de chaque foyer.

  • La réforme de nos institutions :

À lui seul, le taux d’abstention mérite qu’on s’interroge : qu’est-ce qui peut à ce point provoquer le désintérêt, voire la défiance d’une aussi grande part des électeurs ?

Nouvelle Donne propose d’instaurer un non-cumul strict des mandats électifs et de les limiter à 2 mandats successifs par fonction.

Nous proposons l’élaboration par une assemblée constituante d’une nouvelle constitution qui donnerait toute sa place aux citoyens : mise en place d’un Sénat paritaire tiré au sort, prise en compte du vote blanc, susceptible d’invalider une élection à partir d’un seuil à déterminer.

Enfin favoriser la participation de tous à la vie de la cité et du pays, par exemple en instaurant des référendums révocatoires et des pétitions d’initiative citoyenne.

Le programme de Nouvelle Donne comporte de nombreuses autres propositions, parmi lesquelles :

  • le revenu citoyen inconditionnel ;
  • la promotion d’une agriculture durable et du bio ;
  • reconstruire une Europe sociale en organisant la convergence économique et fiscale, la réforme de la PAC, la création de consultations citoyennes à l’échelle de l’Europe ;
  • la réforme du système bancaire pour lutter contre la spéculation ;
  • investir dans le logement et ainsi faire baisser les loyers.

Avec vous, je veux faire connaître notre programme au plus grand nombre, en allant à la rencontres de nos futurs électeurs.

Sylvie Keller :

Je suis adhérente de Nouvelle Donne quasiment depuis sa fondation. C’est un parti qui est monté en puissance grâce à une forte mobilisation citoyenne lassée de la dérive actuelle de notre système politique et désireuse d’améliorer les choses. Les membres de Nouvelle Donne ne sont  pas des carriéristes de la politique. Ils restent conscients des réalités du monde dans lequel nous devons tous parvenir à coexister, des difficultés de nombre de Français totalement laissés pour compte et des enjeux colossaux auquel un pays comme la France pourrait tout à fait faire face, s’il était entre les mains d’un groupe comme Nouvelle Donne.

Les priorités de ce parti politique sont mes priorités : l’Europe, garante de la paix ; l’Environnement, garant d’un avenir possible ; enfin une répartition ou une approche de la notion même de travail complètement innovante avec l’idée du Revenu universel, idée qui pour moi n’est pas une vue de l’esprit mais au contraire le résultat d’une grande lucidité, puisque seul le Revenu universel garantit pour chacun de nous de ne pas perdre l’essentiel : notre humanité.

Share on FacebookEmail to someoneTweet about this on Twitter